top of page
  • yoann240

La Checklist E-commerce : 20 conseils pour se lancer

Nombreuses sont les entreprises à lancer des projets E-commerce. En B2B ou en B2C, le E-commerce est en pleine croissance. La crise du Covid a accéléré la tendance, et beaucoup de métropoles ou de régions ont mis en place des dispositifs d’aide pour permettre aux entreprises de se lancer. Mais dans bien des cas, elles sous-estiment le travail nécessaire pour se lancer – et réussir leur lancement ! – en E-commerce. Voici donc une checklist E-commerce pour permettre aux porteurs de projet de ne pas oublier un point important pour réussir leur lancement E-commerce ! Au delà de la construction du site E-commerce, voici des pistes de réflexion pour cadrer un projet E-commerce, budgétiser correctement et anticiper la charge de travail.

La Checklist E-commerce

Le Marketing

Avant de se lancer, il faut comprendre le marché sur lequel vous voulez vous positionner pour mieux s’adapter.

  1. Définir un business model pertinent : vente directe, social shopping, marketplace ?

  2. Définir une image de marque, une identité visuelle adaptée aux codes actuels sur votre marché. On voit trop souvent des entreprises « traditionnelles » vouloir se lancer avec leur charte graphique qui date un peu…

  3. Avez vous une base de données de mails de clients / prospects ? C’est une première audience qui peut vous soutenir au démarrage du projet, passer les premières commandes etc…

  4. Avez vous déjà une audience sur les réseaux sociaux, une communauté ? Un lancement se prépare sur le site mais surtout en dehors !

  5. Avez-vous le contenu pour créer des fiches produits dignes de ce nom ? Photos, vidéos, textes… si faire un site n’est pas trop compliqué techniquement, faire un site riche en contenu demande beaucoup plus d’efforts !

  6. Prévoir un système de codes promotionnels à activer pour animer commercialement le site

  7. Acquisition d’audience : vous allez faire un site… très bien ! Mais comment les internautes vont arriver dessus ? Il faut donc anticiper (et budgétiser !) une stratégie d’acquisition d’audience pertinente : SEO, SEA, Socia Media, stratégie de contenus, emailings… Il faut émerger, se faire connaître, rassurer…

UX / UI

  1. Pour être efficace, il faut proposer un parcours utilisateur très fluide, de l’arrivée sur le site jusqu’à la mise au panier, et même dans le panier il faut encore rassurer les utilisateurs

  2. Travaillez vos CTA (les boutons sur les pages du site) pour qu’ils donnent (vraiment) envie de cliquer !

  3. Proposez de nombreux éléments de réassurance tout au long du parcours : avis clients, témoignages, conditions de retour, facilités de paiement sont autant d’éléments à mettre en avant pour rassurer vos prospects.

La technique

  1. Si vous avez des stocks, il faut gérer les stocks et les afficher sur le site en temps réel. Si vous avez aussi un magasin physique, attention à la continuité de l’expérience entre le magasin et le site : stocks mis à jour, prix mis à jour en temps réel…

  2. Quel transporteur allez vous mandater pour expédier vos commandes ? Il faut y réfléchir en amont du projet pour intégrer le module logistique et calculer les frais de port à appliquer

  3. La sécurité du site est primordiale, choisissez une solution robuste, une maintenance préventive et corrective et un hébergeur de confiance

  4. Proposez plusieurs modes de paiement. Il faut donc avoir anticipé et choisi des modes de paiement adaptés à votre secteur d’activité et surtout anticipé les frais liés aux modules de paiement.

  5. Avez vous un ERP ? Un CRM ? Si oui, il faudra connecter ces outils pour une meilleure gestion du projet E-commerce, mais la complexité de la démarche dépend beaucoup des outils déjà en place. Si vous n’êtes pas équipés, c’est peut être le moment d’envisager votre projet E-commerce comme un projet de transformation numérique global…

Logistique et Service client

  1. Trouver un ou plusieurs transporteurs et négocier les conditions tarifaires avec eux

  2. Proposer un numéro de téléphone pour le service client

  3. Définir les horaires du service client, la gratuité ou non du numéro

  4. Anticiper et créer une procédure pour les colis perdus / endommagés : cela arrivera forcément, les internautes le savent, mais vous pouvez les rassurer par rapport à ce cas de figure et surtout être très réactif le cas échéant.

Le lancement en E-commerce pour une entreprise n’est jamais un choix anodin. Si le fait d’avoir un site avec des fonctionnalités E-commerce est aujourd’hui assez simple (prenez un shopify et quelques heures et vous avez un site E-commerce), mettre en place une vraie démarche est plus complexe et nécessite un vrai cadrage et une gestion de projet sans faille. Entre le positionnement, le choix d’un outil, les éventuelles connexion avec votre ERP ou CRM, la mise en place du service client… C’est un projet structurant mais exigeant pour pas mal d’entreprises : C’est un nouveau métier à appréhender avec une conduite du changement à la clé !

Vous avez un projet E-commerce ? Ou vous souhaitez évaluer le potentiel sur votre marché et les investissements à mettre en place ? On en parle autour d’un café !

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page