top of page
  • yoann240

Content factory : définition, 6 conseils et exemples pour créer votre content factory

Le marketing a beaucoup évolué au cours des 10 dernières années, et les entreprises sont aujourd’hui confrontées au besoin de produire sans cesse plus de contenus : Pour alimenter leur site, faire du SEO, animer leurs réseaux sociaux, ou générer des leads, le contenu n’a jamais eu autant d’importance. Pour relever ce défi, la mise en place d’une content factory est une solution exigeante mais efficace. Voici nos conseils pour créer et déployer votre content factory.

Définition et exemples : qu’est ce qu’une content factory ?

Derrière ce terme « content factory », qu’on pourrait traduire par usine à contenus, se cache la production à grande échelle, et de manière régulière, de contenus sous toutes les formes à destination de vos clients potentiels. Le but d’une content factory est donc d’identifier les besoins de vos clients ou prospects, et de produire des contenus susceptibles de capter leur attention, de leur apporter des réponses, et dans ce contexte de faire passer votre message commercial. On est donc à l’opposé d’une démarche publicitaire, qui peut cependant être complémentaire.

Un exemple de content factory : le blog de Semrush. Semrush est un logiciel de SEO, qui aide les entreprises à optimiser leur site web pour améliorer le SEO. Les cibles sont donc des éditeurs de sites qui ont des problématiques de référencement. Pour répondre à ce besoin, Semrush a mis en place une content factory qui prend la forme d’un blog, avec une multitude d’articles de très bonne qualité, sur l’ensemble des sujets qui aident les marketeurs et autres éditeurs de sites.

Content factory de Semrush

Comment mettre en place une content Factory ?

Avant de se lancer dans une telle démarche, il y a quelques prérequis. La production de contenus à grande échelle représente un investissement, il faut donc se préparer et s’organiser pour optimiser le projet.

  1. Une équipe projet interne : la création de votre content factory est une occasion de faire progresser votre équipe, et surtout de capitaliser sur ses compétences. En sollicitant une partie de votre équipe, vous aller aligner les collaborateurs, créer une dynamique et valoriser vos collègues. D’autre part, l’équipe marketing en charge de la création de contenus pourra s’appuyer sur ce comité éditorial.

  2. Prévoir des ressources et du budget : Il faudra consacrer du temps, notamment sur les ateliers édito, le suivi de production etc… et bien entendu du budget en cohérence avec vos enjeux.

  3. Prévoir la diffusion des contenus : la content factory est en charge de la production des contenus. Il faut donc anticiper sur un élément très important : la diffusion. Le community management notamment est en lien direct avec la content factory, qui vient alimenter le planning éditorial. Nous pensons que le community management est préférable en interne pour plus de fluidité, il faut donc collaborer étroitement sur ce sujet avec votre équipe.

6 Conseils pour réussir votre projet de content factory

  1. Au préalable, vous devez disposer d’une charte éditoriale et d’une charte graphique. Si ce n’est pas le cas, c’est le premier chantier à mettre en oeuvre. Ces documents de référence vont guider tout le travail de création de contenus et éviter les pertes de temps en cours de projet.

  2. Constituer une équipe projet interne. Cette équipe d’experts est amenée à participer aux ateliers éditoriaux, à la conception du planning de production des contenus, et fournira aussi la base du contenu sous forme d’interviews, de mémos, de vidéos… Pour que le contenu soit crédible, il faut qu’il soit de haut niveau, rien de tel que de solliciter vos experts métiers par exemple. Notre travail d’accompagnement dans ce cas de figure est d’organiser le travail et les ateliers pour ne pas trop solliciter les experts en recueillant tout de même un maximum d’informations brutes que nous retravaillons ensuite.

  3. Définissez vos buyers personas. C’est une étape clé de votre projet. Pour optimiser votre content factory, il faut avoir défini à qui sont destinés les contenus.

  4. Analyser le cycle d’achat de vos buyers personas : le cycle d’achat se décompose en général en 4 étapes : Reconnaissance du besoin, recherche de solutions, comparaison, décision d’achat. A chacune des étapes, vos personas se posent des questions qu’il faut identifier, pour produire ensuite les contenus susceptibles d’aider vos clients / prospects.

  5. Créez votre outil de suivi de production. Bien souvent un tableau qui reprend le planning éditorial, avec les besoins en création de contenus, les briefs créatifs et éditoriaux, le suivi du statut des productions de contenus (A faire, En cours, Fait…). On peut vous conseiller Trello pour la gestion d’un tel projet.

  6. Choisissez vos mots clés SEO pour créer votre cocon sémantique. C’est un travail de spécialise mais ô combien important ! Une étude sur les mots clés cibles (ceux employés par vos personas), leurs volumes de recherches, et la définition d’un cocon sémantique adapté, avant de se lancer dans la content factory, permet de cartographier votre future présence digitale et les contenus à produire.

Quels sont les avantages à créer une content factory ?

Comme vous l’avez vu, la création d’une content factory n’est pas un projet anodin. Ambitieux, il représente souvent un investissement conséquent. Qu’est-ce qui pousse les plus grandes sociétés et les startups à mettre en place des content factory ?

  1. D’abord, vous capitalisez sur votre contenu. On ne le répète jamais assez, mais sur le web content is king, et plus vous produisez, plus votre présence sur le web s’étoffe. Et les contenus ont une vie longue sur votre site, Youtube, sur les plateformes de podcast ou par email… Vous constituez un patrimoine digital pour votre entreprise.

  2. Vous ne dépendez plus des campagnes d’achat d’espace comme Google Ads, Facebook Ads ou autre… Ce type de visibilité peut être hyper efficace, mais avec une durée limitée et surtout une dépendance qui se créé aux plateformes. Pour construire une stratégie digitale pérenne, la content factory vous permet de devenir autonomes quant à votre visibilité et d’optimiser votre SEO.

  3. Générer des leads ! C’est quand même le sujet de préoccupation majeur des entreprises… La content factory, comme elle répond bien aux enjeux de vos buyers personas, va vous permettre de constituer une audience très qualifiée de prospects. Tout le travail des webmarketeurs va ensuite consister à transformer ces lecteurs en leads qualifiés.

  4. La content factory vous permet de lancer un projet transverse structurant et motivant pour les équipes.

Conclusion : La content factory est une réponse efficace aux besoins des entreprises de produire toujours plus de contenus pour leur présence digitale : on parle de démarche de content marketing désormais pour regrouper toute la production et la diffusion de contenus. Elle permet d’aligner l’équipe sur le projet, de valoriser les collaborateurs, de se constituer un patrimoine digitale à long terme, de générer des leads et de sortir de la dépendance vis à vis des plateformes de publicité. A tous points de vue, c’est un sujet prioritaire pour une multitude d’entreprises, PME, ETI et grands groupes qui à leur échelle peuvent mettre en place des dispositifs adaptés à leurs ressources et enjeux.

Vous avez besoin de conseils et d’accompagnement pour mettre en place votre content factory ? 👉 On en discute !
6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page