top of page
  • yoann240

Refonte de site : le Guide Complet pour Réussir la Refonte de Votre Site Internet

La refonte de site internet est une étape cruciale dans la vie d’une entreprise. Si vous êtes un chef d’entreprise ou un responsable marketing, cet article est conçu pour vous guider à travers le processus complexe de la refonte de site. Du SEO à l’UX, en passant par le design et les analytics, nous couvrons tous les aspects clés pour vous assurer un projet réussi.

Nous réalisons régulièrement des accompagnements à la refonte de site (Corporate, vitrine, E-commerce…) et ce guide est issu de nos retours d’expériences. On en parle si vous avez des questions sur le sujet !


Qu’allez-vous trouver dans ce guide ? Table des matières

1. Étape Préliminaire – Audit du site et Planification

Avant de plonger dans la refonte de site, évaluez votre site existant. Utilisez des outils comme Google Analytics pour identifier les points forts et les points faibles. Définissez ensuite les objectifs de votre refonte : augmenter le trafic, améliorer la conversion, etc. Créez enfin un calendrier réaliste en accord avec ces objectifs.

Comment Faire un Audit Complet de Votre Site ?

Un audit complet de votre site web existant est la première étape cruciale avant toute refonte. Il vous donne un aperçu détaillé de ce qui fonctionne et de ce qui nécessite une amélioration. Voici quelques éléments clés à examiner :

  1. Analyse des Performances : Utilisez des outils comme Google Analytics pour examiner les statistiques de trafic, le taux de conversion, et le comportement des utilisateurs sur différentes pages.

  2. Audit SEO : Vérifiez vos positions dans les moteurs de recherche pour les mots-clés pertinents. Utilisez des outils comme SEMrush ou Ahrefs pour identifier les opportunités de référencement.

  3. Expérience Utilisateur (UX) : Analysez la navigation, la facilité d’utilisation, et la clarté de l’information. Les outils de cartographie thermique comme Hotjar peuvent vous aider à comprendre où les utilisateurs cliquent et comment ils interagissent avec le site.

  4. Contenu : Examinez la qualité, la pertinence, et l’actualité du contenu sur votre site. Est-ce qu’il répond aux questions de vos visiteurs et contribue à atteindre vos objectifs commerciaux?

  5. Analyse Technique : Contrôlez la vitesse de chargement, l’optimisation mobile, les liens brisés, et la sécurité du site. Des outils comme GTmetrix et Pingdom peuvent vous aider dans cette tâche.

  6. Concurrence : Faites également un rapide audit des sites de vos concurrents. Cela vous donne une idée des fonctionnalités ou du contenu que vous pourriez ajouter pour vous démarquer.

  7. Feedback des Utilisateurs : N’oubliez pas de prendre en compte les retours d’utilisateurs. Parfois, les données ne disent pas tout, et une enquête auprès de vos clients peut fournir des perspectives précieuses.

  8. Analyse des Coûts : Examinez les coûts associés à votre site actuel. Cela peut inclure les coûts d’hébergement, de maintenance, et même les dépenses en publicité qui conduisent du trafic vers le site.

Une fois que vous avez rassemblé toutes ces informations, compilez-les dans un rapport d’audit qui servira de point de départ pour votre projet de refonte.

2. L’Importance du SEO dans la Refonte de site

Votre site actuel a déjà un certain référencement qu’il serait dommage de perdre. Faites un audit SEO pour identifier les pages les plus performantes et assurez-vous de mettre en place des redirections 301 lorsque vous modifiez des URL. Intégrez également des techniques de SEO on-page comme les balises méta, les titres, et les mots-clés.

Comment Faire un Audit SEO ?

Un audit SEO est essentiel pour comprendre la performance actuelle de votre site web dans les moteurs de recherche et identifier les domaines d’amélioration. Voici quelques étapes pour effectuer un audit SEO complet :

  1. Analyse des Mots-clés : Utilisez des outils comme Google Keyword Planner, Ahrefs ou SEMrush pour analyser les mots-clés pour lesquels votre site se classe actuellement. Identifiez également les opportunités pour de nouveaux mots-clés pertinents à votre industrie.

  2. Évaluation du Contenu : Examinez le contenu existant de votre site pour sa qualité, sa pertinence et son optimisation SEO. Supprimez ou mettez à jour le contenu obsolète ou de faible qualité.

  3. Analyse des Liens : Vérifiez la qualité des liens entrants et sortants. Utilisez des outils pour identifier les liens brisés ou les liens de mauvaise qualité qui pourraient pénaliser votre site.

  4. Analyse Technique : Utilisez des outils comme Google Search Console pour identifier des problèmes techniques qui pourraient affecter le classement de votre site, tels que la vitesse de chargement, l’indexation et les erreurs 404.

  5. Concurrence : Analysez les sites de vos concurrents pour comprendre comment ils se positionnent en termes de SEO. Cela peut vous donner des idées pour améliorer votre propre stratégie.

  6. Analyse des Performances : Évaluez les statistiques de trafic, le taux de conversion et d’autres métriques clés pour mesurer la performance SEO de votre site.

  7. Rapport et Plan d’Action : Compilez les résultats de votre audit en un rapport clair et utilisez-le pour créer un plan d’action SEO. Ce plan doit être intégré dans la stratégie globale de refonte de votre site.

Un audit SEO complet vous fournira un aperçu précieux qui vous aidera non seulement à planifier la refonte de site, mais aussi à améliorer continuellement la performance de votre site après la refonte.

3. UX – L’Expérience Utilisateur

Qu’est-ce que l’UX (User Experience) ?

L’expérience utilisateur, ou UX, fait référence à l’ensemble des interactions et expériences qu’un utilisateur a avec un produit, un service ou une plateforme, dans ce cas, un site web. Le but de l’UX est de créer un processus aussi fluide et agréable que possible, depuis la navigation sur le site jusqu’à la réalisation de l’action souhaitée (comme un achat ou une inscription).

Aspects clés de l’UX :

  1. Navigation intuitive: Comment les utilisateurs se déplacent-ils sur votre site ?

  2. Contenu Pertinent: Le contenu fourni répond-il aux questions et besoins des utilisateurs ?

  3. Interactivité: Comment les utilisateurs interagissent-ils avec les éléments du site (formulaires, boutons, etc.) ?

  4. Performance: Le site est-il rapide et réactif ?

Il faut bien distinguer UX et UI (User Interface)…

Qu’est-ce que l’UI (User Interface) ?

L’interface utilisateur, ou UI, est l’aspect visuel du site : il s’agit de tout ce que l’utilisateur peut voir et avec quoi il peut interagir directement, comme la mise en page, les couleurs, les polices et les images. Alors que l’UX est centré sur l’expérience globale de l’utilisateur, l’UI est plus axé sur l’esthétique et le design du site.

Aspects clés de l’UI :

  1. Design visuel: Comment les éléments visuels sont-ils disposés sur chaque page ?

  2. Style graphique: Quels types de polices, de couleurs et d’images sont utilisés ?

  3. Réactivité: Comment l’interface s’adapte-t-elle aux différents dispositifs et tailles d’écran ?

Distinction entre UX et UI

En résumé, l’UX concerne « comment ça fonctionne » tandis que l’UI est « comment ça a l’air ». Les deux sont étroitement liés et souvent interdépendants, mais ils ne sont pas interchangeables. L’UX est plus centré sur la résolution de problèmes et l’UI sur la communication visuelle. Pour une refonte de site web réussie, il est essentiel de prêter attention à la fois à l’UX et à l’UI.

En intégrant ces considérations dans votre projet de refonte de site web, vous pouvez vous assurer que le site ne sera pas seulement esthétiquement plaisant, mais aussi fonctionnel et centré sur l’utilisateur.

Un site avec une mauvaise expérience utilisateur risque de repousser vos visiteurs. Travaillez sur une navigation intuitive, des temps de chargement rapides et une mise en page claire. Utilisez des wireframes et des prototypes pour tester différentes configurations, avant de vous lancer dans le développement du site. Mais avant toute chose, il faut bien connaître vos utilisateurs, pour mieux répondre à leurs attentes !

La recherche utilisateur permet non seulement de comprendre les besoins et les attentes de votre audience, mais aussi d’influer sur l’arborescence du site, les wireframes et les contenus.

Méthodes de Recherche Utilisateur en UX :

  1. Entretiens Individuels : Les entretiens en face-à-face avec des utilisateurs potentiels ou actuels offrent des insights profonds sur les besoins et les attentes.

  2. Questionnaires en Ligne : Un moyen rapide de collecter des données sur votre audience. Cela peut être particulièrement utile pour les PME avec un budget plus restreint.

  3. Test A/B : Une méthode de comparaison de deux versions d’une même page pour déterminer laquelle est la plus efficace en termes d’UX.

  4. Carte d’Empathie : Cette méthode permet de se mettre à la place de l’utilisateur pour mieux comprendre ses besoins et motivations.

  5. Journaux de Bord : Invitez les utilisateurs à tenir un journal de leur expérience en utilisant votre site web. Cela peut offrir des informations précieuses sur où ils rencontrent des difficultés ou des points de friction.

Impact sur l’Arborescence et les Wireframes :

Les insights issus de la recherche utilisateur doivent être pris en compte dans la création de l’arborescence du site. Il s’agit de bien organiser l’information pour qu’elle soit intuitive pour l’utilisateur.

Les wireframes, souvent réalisés en utilisant des outils comme Sketch, Adobe XD ou Figma, sont également directement influencés par les données utilisateur. Ils permettent de visualiser l’architecture de chaque page avant le développement.

Influence sur les Contenus :

Les retours des utilisateurs vous aideront à comprendre quels types de contenus sont les plus pertinents pour votre audience. Vous pourrez alors créer ou adapter vos contenus pour répondre spécifiquement aux besoins et questions de vos utilisateurs, améliorant ainsi la qualité et la pertinence de votre site.

En résumé, la recherche utilisateur est non seulement essentielle pour améliorer l’UX, mais elle impacte également des aspects cruciaux tels que l’arborescence du site, les wireframes et les contenus. Assurez-vous d’intégrer cette étape dans le processus de refonte de site pour un résultat qui répond véritablement aux besoins de votre audience.

4. Le Design – Plus Qu’une Simple Esthétique

Le design n’est pas qu’une question de beauté; il doit refléter votre marque et parler à votre public cible. Optez pour un design responsive pour une utilisation facile sur mobile. N’hésitez pas à faire des tests A/B pour identifier les designs qui convertissent le mieux.

5. Les Analytics – Mesurer pour Améliorer

Définissez des KPIs (Key Performance Indicators) pour suivre la performance de votre site. Utilisez Google Analytics pour suivre ces KPIs. Une fois votre site en ligne, analysez ces données pour faire des ajustements.

Suivi des Indicateurs Clés de Performance (KPIs)

Le succès d’une refonte de site web ne peut être évalué sans indicateurs de performance clairs. Voici quelques KPIs que vous devrez suivre pour mesurer l’efficacité de votre nouveau site :

  1. Trafic du Site Web : Le nombre de visites sur votre site peut vous donner une première indication de sa popularité et de sa visibilité.

  2. Taux de Conversion : Ce chiffre vous indique le pourcentage de visiteurs qui ont effectué une action souhaitée sur votre site, que ce soit un achat, une inscription à une newsletter, etc.

  3. Durée Moyenne de Session : Un temps de session plus long peut indiquer un contenu plus engageant ou une navigation plus intuitive.

  4. Taux de Rebond : Un taux de rebond élevé peut signifier que les utilisateurs ne trouvent pas ce qu’ils recherchent ou que la navigation est difficile.

  5. Positions SEO : Classement dans les résultats de recherche pour vos mots-clés cibles. Une amélioration des positions est un bon signe que votre SEO s’améliore.

  6. Chiffre d’Affaires / Revenu : Bien sûr, l’un des indicateurs de réussite les plus concrets est une augmentation des revenus ou une amélioration du ROI (Retour sur Investissement).

  7. Pages Vues par Visite : Un nombre plus élevé peut indiquer un contenu plus engageant ou une meilleure navigation.

  8. Taux de Clics (CTR) : Cela mesure l’efficacité de vos appels à l’action et de vos titres en termes de conversion des vues en clics.

  9. Vitesse de Chargement du Site : Une vitesse de chargement rapide est cruciale pour l’expérience utilisateur et a également un impact sur le référencement.

  10. Feedback des Utilisateurs : Ne sous-estimez jamais la valeur des retours de vos utilisateurs. Ils peuvent vous fournir des données qualitatives qui ne sont pas capturées par les KPIs quantitatifs.

Chacun de ces KPIs doit être suivi à long terme et comparé aux données antérieures à la refonte de site pour mesurer les améliorations de manière efficace.

6. La Production de Contenus

Le contenu est roi. Travaillez sur la création de contenus qui ajoutent de la valeur à vos visiteurs, tout en servant vos objectifs SEO. Que ce soit des articles de blog, des vidéos ou des infographies, assurez-vous qu’ils soient de haute qualité et pertinents pour votre audience.

La production de contenu ne s’arrête pas avec le lancement de votre nouveau site web. En fait, c’est là que commence le véritable travail. Un contenu régulier et de qualité est essentiel pour l’engagement des utilisateurs et pour améliorer le référencement naturel (SEO) de votre site.

Guide de Production de Contenus

  1. Analyse des Besoins : Avant de créer du contenu, il faut savoir ce que votre public cible recherche. Utilisez des outils comme Google Trends, ou même les suggestions de recherche Google pour trouver des sujets populaires dans votre domaine.

  2. Choix des Formats : Le contenu peut être présenté sous plusieurs formes – articles de blog, vidéos, podcasts, infographies, etc. Choisissez les formats qui correspondent le mieux à votre audience.

  3. Création d’un Calendrier Éditorial : Planifiez vos publications à l’avance. Cela vous permet non seulement de rester organisé, mais aussi de coordonner vos contenus avec d’autres campagnes marketing ou événements saisonniers.

Conseils pour la Production de Contenus

  1. Privilégier Qualité sur Quantité : Il vaut mieux avoir moins de contenus de grande qualité que beaucoup de contenus médiocres.

  2. Optimisation SEO : N’oubliez pas d’inclure des mots-clés pertinents, des méta descriptions et des titres qui attirent à la fois les moteurs de recherche et les utilisateurs.

  3. Appel à l’Action (CTA) : Chaque contenu doit avoir un but, qu’il s’agisse de diriger les utilisateurs vers un produit ou de les inciter à s’inscrire à une newsletter. Assurez-vous que ce CTA est clair et visible.

Planning de Production

  1. Phase de Recherche : 1ère semaine du mois

  2. Rédaction et Création : 2ème et 3ème semaine du mois

  3. Révision et Optimisation SEO : 4ème semaine du mois

  4. Publication et Promotion : Derniers jours du mois et premiers jours du mois suivant

Post-lancement : Optimisation SEO à Travers la Production de Contenus

Une fois votre site lancé, la production de contenus devient un outil essentiel pour l’optimisation SEO continue. Considérez les stratégies suivantes :

  1. Contenus Évolutifs : Créez des contenus qui peuvent être mis à jour régulièrement. Cela pourrait être des guides complets, des FAQs, ou des articles de blog qui traitent de sujets en constante évolution.

  2. Contenus de Longue Traîne : Concentrez-vous sur des mots-clés de niche spécifiques qui attirent un trafic de qualité.

  3. Link Building : Utilisez votre nouveau contenu pour obtenir des backlinks de qualité. Cela peut être fait à travers des partenariats, des articles invités, ou des communiqués de presse.

7. Aspects Techniques

Le choix de la plateforme et du CMS (Content Management System) est crucial. WordPress, Joomla, et Drupal sont quelques options populaires. Ne négligez pas non plus la sécurité de votre site. Assurez-vous également que votre site soit optimisé pour la vitesse.

8. Gestion de Projet et Équipe

Choisir la bonne équipe ou agence est essentiel pour la réussite de votre projet. Cherchez des professionnels qui ont une expérience dans votre secteur. Utilisez des outils de gestion de projet comme Trello ou Asana pour suivre l’avancement du projet. La méthode de gestion de projet va également avoir un impact sur la refonte de site, l’implication nécessaire, le temps à y consacrer etc…

Choisir la Bonne Méthode de Gestion de Projet

Méthode Agile

Avantages

  1. Flexibilité : L’Agile permet des changements en cours de route, ce qui est particulièrement utile si le projet a des exigences qui sont susceptibles d’évoluer.

  2. Livraison Rapide : Les cycles de développement sont courts, ce qui permet une mise sur le marché plus rapide.

  3. Réactivité aux Retours : Le feedback des parties prenantes peut être intégré plus rapidement.

  4. Transparence : Les équipes et les parties prenantes ont une visibilité claire sur l’avancement du projet.

Inconvénients

  1. Coût : Cette flexibilité peut entraîner des coûts supplémentaires si la portée du projet s’élargit.

  2. Complexité de Gestion : Nécessite une forte collaboration et des compétences en gestion de projet.

  3. Risque de Dérapage : Sans une définition claire du périmètre, les délais et les coûts peuvent s’envoler.

Contraintes

  1. Disponibilité des Équipes : Les membres de l’équipe doivent être disponibles pour des réunions fréquentes.

  2. Nécessite une Formation : Certains membres de l’équipe pourraient avoir besoin d’une formation sur la méthode Agile.

Méthode Classique (Cascade)

Avantages

  1. Simplicité : Les étapes sont bien définies et suivent un ordre logique.

  2. Planification Facilitée : Le projet, ses étapes, son coût et son calendrier sont définis dès le départ.

  3. Responsabilités Claires : Chaque phase a un responsable clairement identifié.

Inconvénients

  1. Rigidité : Difficile de faire des changements une fois que le projet a commencé.

  2. Délais Longs : Toutes les phases doivent être complétées avant le lancement.

  3. Risque Élevé : Si une phase est mal estimée ou échoue, tout le projet est compromis.

Contraintes

  1. Engagement Initial : Nécessite une compréhension complète des besoins et des ressources dès le départ.

  2. Disponibilité des Équipes : Bien que moins fréquentes, les réunions sont souvent plus longues et plus formelles.

Conclusion : Quelle Méthode Choisir?

Le choix entre Agile et Cascade dépendra de plusieurs facteurs tels que la complexité du projet, la disponibilité des équipes, et la marge de manœuvre pour le changement. Agile est souvent préféré pour des projets où l’évolution des exigences est attendue, tandis que la méthode classique convient mieux à des projets avec des exigences bien définies et stables.

9. Tests et Mise en Ligne

Avant la mise en ligne, effectuez des tests exhaustifs pour vérifier la fonctionnalité, la compatibilité entre différents navigateurs et appareils, et la performance du site. Une fois en ligne, continuez à suivre les analytics pour d’éventuels ajustements.

10. Maintenance et Mises à Jour

Après la mise en ligne, la maintenance devient un aspect régulier à ne pas négliger. Planifiez également les mises à jour futures pour garder votre site à jour avec les dernières tendances et technologies. Vous pouvez d’ores et déjà anticiper avec votre prestataires les solutions proposées pour la maintenance du site. D’autre part, il est possible (et même recommandé ! ) de faire évolution le site après sa mise en ligne. Vous pouvez prévoir un forfait de maintenance évolutive par exemple, pour ajouter de petites fonctionnalités / évolutions au site.

Conclusion

La refonte d’un site web est un projet complexe qui nécessite une planification minutieuse et une exécution impeccable. En suivant ce guide, vous serez bien équipé pour entreprendre ce défi et mener votre projet à bien.

Nous avons piloté plusieurs projets de refonte de site de toutes tailles, allant du simple site vitrine pour une TPE, à des sites E-commerce ou corporate pour de grandes sociétés avec des enjeux business très important, et nous pourrons vous accompagner sur votre projet de refonte si vous avez besoin de conseils et d’accompagnement !


Annexe : Liste de Vérifications pour la Refonte de Site Web

Après avoir déployé votre nouveau site web, voici une liste de vérifications pour vous assurer que tout fonctionne comme prévu :

Fonctionnalités Basiques

  1. Navigation : Vérifiez que tous les menus et sous-menus fonctionnent correctement.

  2. Liens : Assurez-vous que tous les liens internes et externes sont opérationnels.

  3. Formulaires : Testez tous les formulaires pour vous assurer qu’ils fonctionnent et que les données sont correctement collectées.

SEO

  1. Redirections : Vérifiez que toutes les anciennes URLs sont correctement redirigées vers les nouvelles.

  2. Balises Meta : Assurez-vous que toutes les pages ont des titres et des méta descriptions appropriés.

  3. Plan du Site : Mettez à jour le fichier sitemap.xml et soumettez-le aux moteurs de recherche.

Performances

  1. Vitesse de Chargement : Utilisez des outils comme Google PageSpeed Insights pour vérifier les temps de chargement.

  2. Compatibilité Mobile : Assurez-vous que le site est responsive et fonctionne bien sur différents dispositifs mobiles.

  3. Optimisation des Images : Vérifiez que toutes les images sont optimisées pour le web.

Analytique

  1. Intégration de Google Analytics : Assurez-vous que Google Analytics est correctement intégré et suit les données.

  2. Suivi des Conversions : Mettez en place des objectifs dans Google Analytics ou dans tout autre outil d’analytique que vous utilisez.

Sécurité

  1. Certificat SSL : Assurez-vous que le certificat SSL est en place pour une connexion sécurisée.

  2. Sauvegardes : Mettez en place un système de sauvegardes régulières.

Feedback des Utilisateurs

  1. Tests Utilisateurs : Considérez de réaliser des sessions de tests utilisateurs pour collecter des retours qualitatifs.

  2. Sondages et Enquêtes : Utilisez des outils de feedback en ligne pour recueillir les avis des visiteurs.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page